Obsession #1 Les évasions

  • Post Author:
  • Post Category:Lire

Je suis quelqu’un de assez solitaire et j’ai toujours eu besoin de m’entourer non pas d’amis mais d’imaginaire. Les livres, les films, les BD ont eu et ont toujours une place très importante dans ma vie. Plus que du divertissement, ce sont pour moi des repères dans ma vie de tous les jours. Si un jour je suis perdu, je sais que regarder Mon Voisin Totoro de Miyazaki me fera rentrer directement à la maison. 

C’est pourquoi, en plus de vous parler ici de radio et podcast, j’ai choisis de vous parler de toutes les oeuvres artistiques qui composent mon univers. Mais pourquoi appeler cela « obsession« ? Car je fonctionne par obsession, ça peut faire peur mais laissez-moi vous expliquer… 

Des fois il y a des sujets, des thématiques qui me tombent dessus et deviennent obsédante. J’ai besoin de tout lire, écouter, regarder tout ce qui concerne ce sujet. Par exemple, dernièrement j’ai eu une obsession pour les histoires d’alpinisme ( surtout celles qui se finissent mal) et j’ai donc regarder toutes TOUTES les vidéos youtube sur le sujet, lu quelques livres sur le sujet et maintenant je connais parfaitement comment se déroule l’ascension de l’Everest ( les distances, le nombre de camps, les conditions météo idéale…). Peut-être que tout cela me servira un jour…

Obsession est l’occasion pour moi de vous partager plus sur ce qui compose mon univers artistique et ainsi vous parler plus de moi. 

Nous sommes dans la cinquième semaine de confinement, plongé plus que jamais dans une atmosphère anxiogène pleine d’incertitude. Et moi l’incertitude je déteste ça. Je ressens de plus en plus le besoin de me sentir en sécurité, qu’on me dise que malgré tout ça va aller. Et pour ça, je me plonge dans des oeuvres que je connais par coeur, qui me rassurent, qui sont comme des oeuvres doudous, me font sentir à la maison… 

Voici une liste des oeuvres sur lesquels je ressens le besoin de revenir quand je me sens flancher: 

 

Jojo de André Geerts

Jojo est une série de bande-dessinée jeunesse du belge André Geert qui nous a quitté beaucoup trop tôt en 2010. Lectrice du magazine Spirou depuis toujours, j'y ai découvert enfant cette merveilleuse série. Jojo est un petit garçon vivant chez sa grand-mère, son papa étant plombier il ne peut pas s'occuper tout le temps de lui. Jojo est une ode à l'enfance qui sent bon les vacances, la plage, les amours et les amis... Ce sont des histoires poétiques, attachées au quotidien, aux petites choses qui font la vie d'un enfant. Aujourd'hui, je retrouve en lisant Jojo la sécurité de l'enfance où rien ne compte plus que ces amis, l'amour de ces parents, sa chambre, les devoirs... J'ai une pensée pour ma soeur qui est la plus grande fan de Jojo que je connaisse.

Jacques Demy

Les films de Jacques Demy on toujours fait partie de ma vie. Nous regardions presque tous les dimanche après-midi Les Parapluies de Cherbourg pendant que mon père faisait du repassage.
J'ai quitté ma ville natale Nantes à 18 ans pour commencer mes études dans le cinéma à Paris. J'ai assez mal vécu ce déracinement qui est arrivé trop tôt. Jacques Demy est apparu comme ma bouée de sauvetage dans l'océan de ma solitude. Jacques Demy est nantais ( tout comme moi), nombreux de ces films se passent à Nantes ou il y a toujours une référence à sa ville que ce soit par la présence du bord de mer, des ports industriels ou de jeux mots comme Maxence dans Les demoiselles de Rochefort qui raconte qui va en en "Perm' à Nantes" à Solange.
Je me suis ainsi beaucoup identifié à lui, un homme qui n'arrive pas à se détacher de sa ville chérie.
Regarder un film de Demy c'est comme rentrer à la maison.

Sempé

Comme beaucoup d'enfants, j'ai découvert Sempé dans Le Petit Nicolas. Je dévorais ces romans autant pour l'histoire que les illustrations. Aujourd'hui en tant qu'adulte, les immenses illustrations de Sempé m'apportent une grande satisfaction. Car il y a beaucoup de détails et aussi beaucoup d'espace. J'ai l'impression de respirer mais aussi d'avoir tellement à voir. Je trouve ça merveilleusement beau et cela me fait beaucoup de bien.

Prenez soin de vous, faites-vous du bien que ce soit en regardant des films, ne pas prendre de douche, manger du chocolat avec de la moutarde, lire Proust… Je vous écris prochainement pour vous partager de nouvelles recommandation culturelles.